Accueil > Tratégie marketing > Les différents type de logiciels malveillants

Les différents type de logiciels malveillants

Par: Bertrand THOMAS

je suppose que comme chaque utilisateur d’un pc, il vous est déjà probablement arrivé d’avoir quelques petits ennuis avec votre pc. Une fenêtre qui s’ouvre par çi, une fenêtre qui s’ouvre par là et ce, sans que vous ayiez demandé quoi que ce soit. La cause est probablement dû à un logiciel malveillant… Qu’est ce que c’est que ça? me direz-vous. Il s’agit de « simples » logiciels qui vérifient votre manière de surfer sur internet et vous envoient diverses publicités en rapport avec vos habitudes de surf. Certains diront « très ingénieux », mais d’autres (comme moi) diront, « abominable ». Fort heureusement, il est possible de se débarrasser de ces bestioles mals famées. On peut trouver sur internet divers anti-spyware, anti-adware ou anti-malware. Le but de nettoyage-pc est de testé ces logiciels en question et de vous conseiller dans le choix dans l’un ou plusieurs de ceux-çi. Je dis plusieurs car à ce jour, je n’ai jamais vu un seul logiciel anti-spyware éradiquer tous les espions d’un pc. Un logiciel malveillant a pour but de nuire à un système informatique, il en existe de plusieurs types : Les virus : un virus est un logiciel qui a pour but de se répandre sur d’autres systèmes informatique par la plupart des supports connus comme les disquettes, les cd-rom, les disquettes ZIP, clés USB, etc. Il est bien évident qu’à l’heure actuelle, tous ces virus ce propage en plus grande partie via le réseau internet. Ces virus sont dans certains cas capables d’empêcher l’ordinateur de démarrer ou de fonctionner normalement. La plupart des virus s’attaquent principalement au système windows (étant donné que c’est le système le plus répandu pour l’utilisateur commun) Les vers : Les vers profitent des failles de sécurité de certains logiciels de messagerie pour se propager à la vitesse grand « V ». Le plus connu d’entres eux est sans doute le vers « i love you » apparu pour la première fois le 4 mai 2000. Les wabbits : plutôt méconnu de Monsieur Toulemonde, un wabbit se propage très vite sur le système, mais contrairement aux vers ou aux virus, il ne se propage pas via le réseau ni via messagerie et n’infecte pas les documents. Les chevaux de Troie : Les chevaux de troie sont habituellement présenté sous la forme de petit logiciel inoffensif (un petit jeu par exemple) mais qui contiennent un code permettant à un utilisateur externe de prendre le contôle de la machine. Pour la petite histoire, ce nom provient de la célèbre ruse imaginée par Ulysse… Les spywares : Les spywares accompagnent généralement les logiciels gratuits (à ne pas confondre avec les logiciels libres), s’installent à l’insus de l’utilisateur et peuvent envoyer les informations personnelles et habitudes de surf de l’utilisateur à leurs auteurs. Les adwares : Les adwares sont de petits logiciels gratuits dont le créateur conserve les droits d’auteurs et ne demande aucune rémunération pour l’utilisation du logiciel. En contrepartie, il fait afficher de la publicité via son logiciel pour s’autofinancer. Il existe aussi les dialers, les rootkits et les exploits mais à mon sens, on ne peut pas parler dans ce cas de logiciel malveillant.

 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :